Commencer le jardinage

De Wikiromandie
Aller à la navigation Aller à la recherche

Le jardinage, un hobby qui fait du bien à l’esprit et au porte-monnaie, mais pas seulement.

« Quel bonheur que de posséder un petit lopin de terre pour y cultiver toutes sortes de légumes. »

Ceci fût l’une de mes premières pensées lors de l’achat de notre petite propriété dans le Chablais Valaisan. Effectivement, je pensais que, comme jadis avec ma grand-mère qui m’a initié à cette pratique en Toscane, je pourrais à nouveau faire pousser mes légumes et mes fruits comme dans mes souvenirs.

Cependant, très vite dans ma nouvelle démarche et mon projet de potager, se sont posé plusieurs questions, et non des moindres, aurais-je le temps nécessaire à consacrer à cette activité chronophage ? Quel budget pouvais-je accorder à ce projet ? Car oui cela coûte tout de même un peu d’argent ! Éthiquement, étant apiculteur et possédant une sensibilité en symbiose avec la nature, pouvais-je encore utiliser des produits chimiques pour faire pousser nos légumes et éliminer ce que plus communément l’on nomme les « nuisibles » (je l’avoue, je n’aime pas ce terme de nuisible, car chaque insecte est utile à notre écosystème) ? De plus, un problème majeur se posait en rapport à l’emplacement du futur jardin et de son alimentation en eau, car oui pour cultiver l’eau est autant nécessaire que la terre , quelle serait la consommation d’eau pour faire pousser nos cultures ? etc.

AlleesJardinees.jpg

Le constat était clair et limpide, un potager ne s’improvise pas, il doit être réfléchi, et ceci en amont du premier coup de bêche ! Je l’avoue, d’entrée je me suis posé la question si cela en valait vraiment la chandelle. Toutefois, loin de baisser les bras, j’ai réfléchi à la meilleure façon de contourner tous ces problèmes afin de réaliser ce potager. Une solution s’est imposée d’elle-même, elle cochait toutes les cases afin de contourner tous mes problèmes, la permaculture.

Ne désespérez pas, car volontairement j’ai pris l’option de commencer mon sujet par ce qui pourrait être des inconvénients et ceci afin vous rendre attentifs au fait qu’un jardin peut vite se transformer en une charge à laquelle on ne s’est pas préparé. Mais je vous l’assure, passer ce premier écueil et avec un minimum de logistique, le jardinage vous procurera beaucoup de bonheur ainsi que de succulents légumes à partager avec les personnes que vous appréciez. La permaculture, le mot est lâché ! Cette méthode consiste à cultiver son jardin en s’inspirant de la nature et de ses principes. Vous l’avez compris ce système prend soin non seulement de la nature, mais des Hommes aussi. Grâce à ce système, tous jardins et potagers, même de surface réduite deviendrons plus fertiles et plus florissants, tout en exigeant moins d’eau, moins d’effort pour leur entretien et les préserver. Et cerise sur le gâteau, sans aucun produit chimique !

PanierRecolte.jpg

Bien entendu, la méthode classique fonctionne très bien aussi, l’important comme dans tout potager est le fait que ce dernier remplisse son rôle de terre nourricière. Faire pousser ses propres légumes est avant tout un plaisir. Effectivement, il est bien plus aisé de rentrer au supermarché pour acquérir vos légumes ou vos fruits, cependant se faisant vous perdrez en goût tout en dépensant une fortune pour des produits gorgés d’eau, insipides, et de médiocres qualités en comparaison aux légumes que vous-même ferez pousser dans votre potager. Finis les emballages superflus et inutiles que l’on doit payer deux fois, une foi à l’achat du légume et une autre foi afin de le recycler, car oui, l’industrie agroalimentaire est vorace en matière plastique. En outre, votre potager fait office de supermarché km 0. Il stocke et conserve vos légumes, ces derniers seront toujours frais et cueillis du jour tout en évitant le gaspillage inutile, car l’on cueille uniquement ce que l’on consomme sur le moment. La seule contrainte et de vous rendre dans votre potager, généralement proche de votre lieu d’habitation, et de ramasser ce que vous désirez manger. Un autre avantage du potager familial est que vous pouvez choisir quels légumes planter, en privilégiant ceux que vous et votre famille appréciez. Ainsi, au fil des saisons, votre table sera garnie de toutes sortes de fruits et légumes des plus variés aux vertus des plus bénéfiques pour votre corps et vos papilles. Fini la lassitude de plats insipides servis avec des légumes fades.

Pour conclure, si j’avais quelques conseils à vous donner afin de vous convaincre de cultiver vos propres légumes, ces derniers serraient :

  • Que l’on retire énormément de plaisir à faire pousser ce que l’on désire consommer
  • Que les quelques heures que nous passons au potager nous rendent foncièrement heureux, en symbiose avec nous-mêmes et avec la terre.
  • Que nous sommes déconnectés de toute pollution numérique durant les quelques heures où nous sommes au potager.
  • Que nous faisons des économies, ce qui n’est pas rien par les temps qui courent.
  • Que nous consommons des produits bio et frais
  • ETC

Maintenant plus d’excuses, vous possédez les quelques clés essentielles pour vous lancer, donc laisser libre cours à votre imagination et faite vous plaisir en créant votre propre potager.

Dante Mori du « Le jardin de Dante »
Chaine Youtube : Le Jardin de Dante
Facebook : Dante Mori